]
2018, année des records
Économie
Énergie

Sonatrach

2018, année des records

Uniquement pour l’année 2018, le groupe Sonatrach a conclu plusieurs accords de partenariat avec des compagnies pétrolières telles Total (France), Eni (Italie), Saipem (filiale d’ENI), Repsol (Espagne), Cepsa (Espagne), Pertamina (Indonésie), DEA Deutsche Erdoel AG (Allemagne) et Transneft (Russie)

Enie


A l’exemple de l’espagnol Cepsa qui a signé avec Sonatrach et l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft) un contrat pour l’exploitation du champ pétrolifère de Rhourde El Khrouf (Ouargla) pour un montant de 1,2 milliard de dollars, avec pour objectif d’augmenter la production de pétrole brut et de produire du GPL pour la première fois à partir de ce gisement

Sonatrach a signé plusieurs accords avec Eni Italie, cette dernière est l’un d’eux porte sur l’exploration et l’évaluation du potentiel pétrolier du bassin offshore algérien (exploration en mer). Selon une source de l’APS, un autre contrat a été conclu pour la cession à Eni de 49% des intérêts de Sonatrach sur des périmètres de recherches ZemletElarbi, Sif Fatima et Orhoud II

Un autre concerne la réalisation d’un gazoduc reliant deux unités de production du bassin Berkine, LajmatBirRoud et Menzel Lejmat Est pour produire quotidiennement un excédent de plus de 7 millions de standard m3 en gaz.Par ailleurs, Sonatrach a signé un contrat de recherche et d’exploitation avec Total (France) et Repsol (Espagne) sur le périmètre de Tin FoyeTabankort (Hassi Messaoud)

Rappelons, que ce contrat prévoit la réalisation d’un programme additionnel estimé à 324 millions de dollars d’une durée de 25 ans et financé à hauteur de 51% par Sonatrach, de 26,4% par Total et de 22,6% par Repsol, pour maintenir la production du champ de Tin FoyéTabankort, qui s’élève actuellement à plus de 80.000 barils équivalent pétrole/jour, pendant six (6) ans, soit 3 milliards de m3/an de gaz, et de récupérer des réserves additionnelles d’hydrocarbures

Enie

partage

comments