]
Le Rwanda, le Bénin et Djibouti rejoignent officiellement l'AIIB
Économie
Finance

Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures

Le Rwanda, le Bénin et Djibouti rejoignent officiellement l’AIIB

Toutes les versions de cet article : [عربي] [français]

Créée en 2014 sous l’impulsion de la Chine, l’AIIB (en anglais), à la base de favoriser le développement des pays asiatiques et l’intégration économique régionale

Enie


Après six autres pays africains, l’adhésion du Rwanda, du Bénin et de Djibouti à la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures a été approuvée ce samedi (hier) après-midi lors du conseil d’administration de la banque multilatérale au Luxembourg. Selon Danny Alexander, vice-président et secrétaire général de la Banque, « Nous sommes impatients de travailler avec le Bénin, Djibouti et le Rwanda pour soutenir leur développement dans les années à venir », a déclaré dans un communiqué rendu à la presse rwandaise. En Afrique, les dernières adhésions dataient de décembre 2018, il s’agissait du Maroc, l’Algérie, le Ghana et le Togo. Désormais, ils sont une douzaine de pays africains à l’intégrer, soit entièrement, soit « potentiellement », pour utiliser les termes de la Banque. Une condition d’ailleurs à laquelle devra se soumettre le nouveau trio. Un pays comme l’Egypte y a apporté 650,5 millions de dollars, tandis que l’Ethiopie y a investi près de 46 millions de dollars

Enie

partage

comments