]
Le pays pourrait importer 1 million de tonnes de blé en 2019/2020
Économie
Agriculture

Kenya

Le pays pourrait importer 1 million de tonnes de blé en 2019/2020

Selon l’Anthony Kioko, CEO de l’Association des producteurs de céréale, en 2019/2020, le Kenya pourrait acheter jusqu’à 1 million de tonnes de blé sur le marché international, soit 4% de plus que la saison dernière afin de répondre à ses besoins.

Enie


D’après le responsable, la production de blé devrait stagner autour de 350 000 tonnes durant la campagne 2019/2020, ce qui représente environ 20 % de la consommation nationale. Cette annonce d’un volume d’achat important vient confirmer la place prépondérante que prend le blé importé dans les régimes alimentaires du pays. Il reste en effet largement préféré par les minoteries, en raison de son faible coût comparativement à la denrée locale, dont les coûts de production élevés plombent la compétitivité. Le pays importe principalement du blé de la Russie, de l’Ukraine, de l’Argentine, des USA et du Canada.

Enie

partage

comments