]
Malabo, capitale africaine de l'énergie 2019
Économie
Énergie

GUINEE EQUATORIALE

Malabo, capitale africaine de l’énergie 2019

Depuis l’annonce de l’évènement, une dizaine de pays ont déjà confirmé leur participation au Congrès et à l’Exposition de l’APPO Cape VII prévu du 1 au 5 avril 2019 au centre de conférences internationales de Sipopo, à Malabo en Guinée Equatoriale

Enie


Ce congrès est organisé par l’Organisation africaine des producteurs de pétrole est parrainé par Son Excellence Monsieur le la République de la Guinée Equatoriale ObiangNguemaMbasogo, au programme, le sommet comprendra une réunion de premier niveau des ministres du pétrole des quatre coins du continent

Selon S.E. Gabriel MbagaObiang Lima, ministre des Mines et Hydrocarbures de la Guinée équatoriale, « La Guinée équatoriale jouit d’un prestigieux historique en tant que pays hôte d’événements d’envergure continentale, et cette rencontre de l’OPPA promet d’être retentissante », a déclaré. Plusieurs Ministres africains du secteur énergétique évoluant dans une dizaine de pays seront présents à cette rencontre sont également attendus dans ce congrès en provenance d’Algérie, d’Angola, de Bénin, du Tchad, de la République du Congo, de la République Démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, le Gabon, de Mauritanie, de Niger, de Nigeria, d’Afrique du Sud, du Soudan et de Soudan du Sud, et la participation de chercheurs et des experts dans le domaine de l’énergie. Le Congrès sera également essentiel pour promouvoir un contenu africain plus fort tout au long de la chaîne de valeur

Depuis Abuja (Nigéria) le ministre des Mines et Hydrocarbures S.E. Gabriel MbagaObiang Lima a déclaré, que « L’OPPA est un forum d’une valeur inestimable pour les décideurs politiques impliqués dans l’industrie pétrolière africaine, et un cadre dans lequel nous pouvons promouvoir un programme de coopération sur ce continent

La Guinée équatoriale est en position idéale pour être en mesure de servir les intérêts de tous les producteurs africains à la conférence CAPE VII. ».La Guinée Equatoriale est devenue membre au sein de la transparence dans les industries extractives (ITIE), selon la déclaration de H.E. Gabriel MbagaObiang Lima, ministre des Mines et des Hydrocarbures « L’adhésion de la Guinée Equatoriale à l’ITIE représenterait une étape importante pour le pays et un pas décisif vers une transparence accrue ainsi qu’une gouvernance et une gestion améliorées de notre secteur des ressources extractives », a-t-il déclaré. Rappelons, que la Guinée équatoriale accueillera également le 5e forum des pays exportateurs de gaz en novembre prochain

Enie

partage

comments