]
Plus de 588 millions de dollars d'investissements
Économie

Vodacom

Plus de 588 millions de dollars d’investissements

Pour améliorer le taux de couverture du réseau sud-africain, car dans les zones rurales constituent 98,6% de la superficie totale du territoire ; de grandes superficies que l’opérateur Vodacom veut couvrir par son réseau

Enie


La société Vodacom a fait état d’importants investissements à mobiliser en 2019, notamment pour financer ce projet de couverture. Selon certaines informations locales, cette entreprise de télécommunication, investira plus de 9 milliards de rands (589 millions de dollars) en Afrique du Sud cette année avec l’objectif d’améliorer la couverture de son réseau, surtout dans les zones rurales du pays d’Afrique australe

L’annonce a été faite lejeudi 15 août en cours par le directeur technique du groupe, Andries Delport lors d’un point de presse à Johannesburg, selon les informations de Reuters. Au cours de l’année dernière, le groupe Vodacom a déjà consenti à des investissements d’une valeur de 9,6 milliards de rands, a rappelé la société

Plus de 16 millions de personnes en zones rurales

En Afrique du Sud Vodacom couvre plus de 16 millions de personnes en zones rurales avec la 4G, faisant que l’opérateur a considérablement développé son réseau rural depuis 2013. Le directeur technique de l’opérateur estime que le réseau 3G de l’opérateur est désormais disponible pour plus de 97% de la population sud-africaine vivant en zones rurales et la 4G pour 75%. « Malgré le manque de perspectives, Vodacom a considérablement amélioré la couverture du réseau dans les zones rurales et les zones rurales profondes sud-africaines », a-t-il déclaré

Dans cette volonté de connecter le monde rural sud-africain, l’opérateur doit relever un défi majeur lié à l’insécurité généralisée dans ce pays de 57 millions d’habitants, caractérisé par de fortes inégalités sociales. Vodacom a été confronté au vandalisme et à des vols au niveau de ses stations de base, où 500 installations sur 14 000 ont été vandalisées ou ont été victimes de vols de matériels comme des piles dérobées tous les mois, selon les déclarations du responsable technique de la compagnie télécoms

Enie

partage

comments