]
Pour un taux de couverture nationale à 70%, contre 63% actuellement
Économie
Commerce

Algérie, secteur de l’Energie

Pour un taux de couverture nationale à 70%, contre 63% actuellement

Avec un taux de couverture nationale à 70%, contre 63% actuellement, Le ministre de l’énergie a signalé que le programme vise principalement « l’exploitation optimale des ouvrages du réseau de distribution, tout en faisant remarquer cependant que l’énergie électrique est suffisamment disponible, même en périodes de pic

Enie


Cette annonce vient d’être faite par le ministre Mohamed Arkab, en marge la visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée au niveau de plusieurs infrastructures relevant de son secteur, dans la wilaya d’El-Oued. Notamment de la réalisation de nouvelles infrastructures énergétiques, à l’image, par exemple, de la réalisation des transformateurs électriques de (30/60 KVA), ce qui permettra, à terme, « d’en fini avec les dysfonctionnements et les points noirs ». Selon le Ministre, il est question actuellement de diversifier les sources énergétiques dans le pays, d’encourager l’efficacité énergétique pour préserver les ressources tarissables, mais aussi d’œuvrer à créer une industrie nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, en vue d’assurer la transition énergétique et créer de nouveaux postes d’emploi

En somme, la vulgarisation des énergies renouvelables est un véritable défi, actuellement, étant donné que l’objectif assigné d’ici à 2028 est la production de 5,5 gigawatts d’énergie solaire

Comme mis en relief récemment par le ministre, cette production attendue à l’horizon 2028, de 5,5 gigawatts d’énergie solaire, « requiert,dès à présent, la disponibilité de tous les acteurs, ainsi que la préparation des processus de gestion, notamment ceux relatifs à la modernisation des systèmes de gestion, à la mise en place des réseaux et compteurs intelligents et à la décentralisation de la gestion », et que cette phase s’inscrit dans le cadre du long processus de mise en œuvre du programme national de développement des énergies renouvelables dans notre pays, qui est en cours de développement. Depuis sa création en 1969, le réseau de l’électricité et du gaz en Algérie a connu un développement important

La production de l’électricité est passée de 600 mégawatts, il y a cinquante ans, à 20.000 mégawatts actuellement. Aussi, le taux national de couverture en électricité est aujourd’hui à 98%, au moment où le taux de couverture en gaz s’élève à 63%, et ce à travers plus de 1.300 communes raccordées sur un total de 1.541

Enie

partage

comments